Résolutions marketing 2018 pour les PME

2018 est là et vous offre 365 jours pour nourrir vos ambitions de croissance et de développement pour votre PME.
J’en ai déjà parlé précédemment, le marketing propose de nombreux leviers pour relever vos challenges quotidiens et stratégiques :

  • générer plus de leads commerciaux,
  • développer votre positionnement sur votre marché,
  • gagner en visibilité…

Dans cet article, je vous souffle quelques bonnes résolutions à prendre pour déployer un marketing encore plus efficace qui accompagnera la stratégie de votre PME tout au long de l’année.

1 – Fixez-vous des objectifs

Que vous définissiez votre stratégie ou que vous mettiez en place des actions marketing, vos objectifs constituent le point de départ de votre réflexion.
Qu’ils soient quantitatifs ou qualitatifs, ou encore mieux SMART (Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes, définis dans le Temps) commencer par définir vos objectifs vous permettra de choisir les bonnes orientations, les bonnes ressources, les bons outils, le bon niveau d’investissement.

Les objectifs que vous vous fixez doivent répondre à vos enjeux stratégiques. Par exemple, si vous souhaitez développer le nombre de projets entrants générés par vos clients existants, vous devez toucher régulièrement ces clients et leur rappeler votre offre et votre expertise. La mise en place d’une newsletter mensuelle peut, par exemple, constituer un moyen efficace de répondre à cet objectif.

Télécharger un guide pratique pour définir sa stratégie et ses objectifs marketing

2 – Planifiez vos actions marketing

Réussir vos actions marketing, c’est bien les planifier. C’est à dire, faire en sorte que vos opérations marketing :

  • soient mises en oeuvre au bon moment (pour votre entreprise, pour votre cible, par rapport aux temps forts du secteur…),
  • soient cohérentes avec les autres actions menées en parallèle (période de production, opérations commerciales)
  • soient programmées avec un retroplanning suffisant et réaliste (préparations, invitations, relances…)

Bref, préparez un planning sur l’année et ajustez-le trimestre par trimestre, vous pourrez ainsi préparer sereinement des actions performantes.

3 – Analysez vos résultats

Pendant évident de la définition de vos objectifs, l’analyse des résultats.

Prenez le temps d’analyser au fur et à mesure les résultats de chacun de vos projets marketing :

  • Avez-vous atteint vos objectifs et pourquoi ?
  • Qu’est-ce qui a fonctionné ? Qu’est ce qui n’a pas fonctionné ?
  • Comment faire mieux ? Faut-il persévérer ?

Consacrez un peu de temps à cette analyse, vous éviterez ainsi de refaire les mêmes erreurs ou ajusterez votre approche pour le prochain projet. Indispensable !

4 – Appuyez-vous vraiment sur votre site web

En 2018, avoir un site internet pour ne faire qu’acte de présence sur le web, c’est fini !

Quelle soit votre activité, votre site web intervient dans le processus d’achat de votre client pour vous identifier, comprendre ce que vous faites, comment vous le faites, ce qui vous différencie… Ne négligez donc plus votre site web et assignez-lui des objectifs comme à n’importe quel autre projet marketing : vendre, générer des leads, assurer le lien avec vos clients, etc.

Soignez le design et les visuels d’illustration, travaillez vos textes et la structure des pages pour apporter la bonne information à votre visiteur et faciliter son référencement, proposez une expérience de navigation fluide…et puis mettez-le à jour, enrichissez-le et animez-le en permanence. Ainsi, votre site web deviendra petit à petit un outil commercial et marketing performant.

 

→ Si vous envisagez une refonte de votre site web, cet article peut vous intéresser : Refonte d’un site web : 4 questions stratégiques à se poser

5 – Envisagez des stratégies de content marketing

Si le point précédent fait partie de vos résolutions, celui-ci devrait aussi vous intéresser.

Enrichir et animer un site web et/ou un blog, c’est apporter un contenu utile et intéressant à vos cibles. La mise en place d’une stratégie de content marketing est efficace à plusieurs égards.

D’un point de vue commercial, une stratégie de content marketing permet notamment de :

  • Mettre en avant l’expertise et l’expérience de votre entreprise,
  • Souligner ce qui vous différencie de vos conccurents,
  • Aider et accompagner vos clients et vos prospects dans leur processus d’achat,
  • Apporter de la crédibilité à votre discours « marketing » ,
  • Fidéliser votre audience (clients, prospects, journalistes…)

D’un point de vue plus technique et opérationnel, votre marketing de contenu vous permettra :

  • d’améliorer votre référencement naturel,
  • d’alimenter et animer vos réseaux sociaux,
  • par conséquent d’élargir votre visibilité, votre audience et donc d’accroitre le trafic sur votre site web.

Selon vos objectifs et votre cible, vos contenus pourront prendre la forme d’articles de blog, de cas d’usage, d’avis d’expert, de condensé de veille, de best practices, de business cases, de vidéos…

Toutefois, privilégiez la qualité et la régularité à la quantité de publication. Le web regorge de contenu ; pour sortir du lot, attachez-vous donc à produire du contenu pertinent et engageant.

 

6 – Animez vos réseaux sociaux régulièrement

Les réseaux sociaux sont un levier de génération de trafic et de communication très efficace. Une fois que vous avez choisi les plateformes appropriées à votre activité et vos objectifs, il est essentiel de les animer en permanence avec la bonne cadence et un contenu adapté.

Une page linkedin, une page Facebook, un compte twitter, qui n’est pas actualisé depuis des mois renvoie une image négative de votre entreprise.  Cela n’engage pas les utilisateurs à s’abonner et vos média sociaux ne jouent pas leur rôle de relais de communication auprès de votre communauté. Dommage.

Contenu de veille, contenu orignal de votre blog, photo d’ambiance de l’équipe, compte rendu d’événements, produits en situation, partage de votre réseau… les occasions d’alimenter vos comptes et d’interagir sont nombreuses, exploitez-les pour que jamais vos réseaux ne semblent abandonnés.

Pour tenir dans la longueur, intégrez à votre routine quotidienne ces 15 ou 20 minutes que vous consacrerez à la préparation de vos posts ainsi qu’à l’examen de l’activité de vos réseaux.

7 – Organisez et systématisez votre veille

Connaître votre environnement, l’activité de vos concurrents, les tendances du marché est essentiel pour mettre en place des actions marketing pertinentes.

Pour garder un oeil sur votre marché, construisez votre veille à partir des réseaux sociaux, des sites de la presse spécialisée et économique, des blogs d’influenceurs et observateurs reconnus sur votre marché, des sites de vos concurrents…

Pour vous facilitez la tâche, utilisez des outils comme feedly, flipboard, inoreader… qui permettent d’agréger et d’organiser vos sources dans une même application.

N’hésitez pas à exploiter le fruit de cette veille en interne notamment auprès de vos commerciaux et à transmettre à vos clients ou prospects des informations qui pourraient les intéresser. Vous pouvez également intégrer à votre blog ou votre newsletter une rubrique veille qui propose une sélection pertinente d’articles repérés sur le web.

8 – Travaillez régulièrement votre base de contact

Votre base de contact vie au rythme des réorganisations internes, des départs et des arrivées… Un email erroné, un changement d’interlocuteur une nouvelle dénomination commerciale, et vos messages marketing n’atteindront pas leur destinataire ou cibleront la mauvaise personne.

Que vous utilisiez un CRM ou un fichier excel, la qualité de votre base de contacts (clients, prospects, partenaires, journalistes, fournisseurs) est essentielle pour garantir la réussite optimale de vos opérations marketing.

Voici quelques bonnes pratiques pour maintenir un fichier contacts de qualité et exploitable :

  • Insistez auprès de vos commerciaux, service après-vente et tout autre interlocuteur client pour vérifier et mettre à jour régulièrement leurs coordonnées et enrichir votre base de leurs nouveaux interlocuteurs,
  • Supprimez ou archivez les informations sur les contacts qui quittent l’entreprise,
  • Exploitez chaque rapport d’envoi d’emailing pour nettoyer les emails invalides ou en erreur, les mettre à jour si vous le pouvez et consignez les désabonnements,
  • Mettez en place un système double opt-in d’inscription à vos newsletters ou pour le téléchargement de contenu,
  • N’intégrez pas de liste de contacts obtenues d’une façon que la CNIL réprouverait,
  • Si vous travaillez en BtoC ou que votre base est importante, investissez dans des prestations de data cleaning pour ne pas laisser votre base s’éroder.

Et surtout, intéressez-vous de très près à la résolution 9 et rentrez en conformité avec le RGPD !

9 – Anticipez dès maintenant le RGPD

Le 25 mai 2018 entrera en vigueur le Règlement Général sur la Protection des Données. Cette réglementation européenne sur la protection des données va impacter, entre autres, les activités marketing des PME comme des multinationales.

Même si certains aspects du RGPD font encore l’object de discussions, il est grand temps d’intégrer les nouvelles pratiques qu’il va impliquer et d’anticiper leur mise en place.

Cette réglementation concerne la collecte et l’exploitation des données personnelles  (nom, emails personnels et professionnels, numéro de téléphone, adresse etc.) Elle s’applique aux informations clients ou prospects contenues dans votre CRM ou votre fichier contact, et s’attache à la manière dont les informations stockées sont collectées, puis exploitées.

Dans les grandes lignes, la RGPD impose notamment :

  • des règles renforcées pour la collecte et l’utilisation de données personnelles,
  • une explication spécifique, claire et concise de l’utilisation faites des données au moment de leur collecte,
  • le stockage des preuves de consentement par l’entreprise qui devra être en mesure de les présenter en cas de litige,
  • la mise en place d’un processus permettant à vos contacts d’exiger la modification ou la suppression de leurs informations à tout moment.

Par conséquent,

  • l’envoi d’emails non sollicités est clairement interdit,
  • au moment de remplir et valider un formulaire de contact, l’utilisateur devra savoir comment seront utilisées les informations renseignées
  • l’opt-in passif est à bannir (par exemple, les cases pré-cochées en bas d’un formulaire qui valident d’office l’abonnement à une newsletter )
  • le double opt-in va devenir la norme (par exemple, l’abonnement à une newsletter devra faire l’objet d’une demande de confirmation par email et ne sera effectif qu’une fois cette confirmation validée)

Ces règles s’appliquent à la fois aux informations que vous collecterez à partir du 25 mai 2018, mais aussi à vos bases existantes ! Voilà une résolution à prendre d’urgence!

10 – Rédigez des cas clients

Certains patrons de PME sont assez frileux quand il s’agit de publier des cas clients, craignant souvent de dévoiler des informations stratégiques exploitables par la concurrence. Rassurez-vous, le risque de laisser entrer le loup dans la bergerie par le biais d’un business case est pratiquement nul. Par contre, les bénéfices qu’ils peuvent procurer sont multiples :

  • expliquer comment votre produit ou votre prestation a permis de résoudre la problématique de votre client,
  • permettre à votre prospect de se projeter et de faire avancer son projet sur la base d’un retour d’expérience concret,
  • rassurer et prouver votre capacité à effectivement réaliser ce que votre discours commercial et marketing promet,

Le business case entre en jeu en fin de processus d’achat et permet bien souvent de faire pencher la balance.

Alors en 2018, parlez de vos clients et de vos réussites. Rédigez des success stories en présentant le contexte client, la solution apportées, les bénéfices et résultats obtenus, vos prospects en raffoleront.

Dites-nous en commentaire quelles sont les bonnes résolutions marketing que vous comptez prendre pour 2018.
Mais quelles qu’elles soient, je vous souhaite beaucoup de succès et de réussite dans vos projets.  Si vous souhaitez être accompagné sur leur mise en oeuvre, n’hésitez pas à nous contacter !

 

Il est encore temps de préparer un plan marketing performant pour 2018 :

Télécharger un modèle excel de plan marketing

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.