UX Designer ou Product Designer : quelles différences ?

20 Fév 2024

En moins de 20 ans, le design s’est progressivement installé au cœur des projets digitaux. De simple couche esthétique, il est devenu un pilier stratégique, critère de compétitivité.

Cette transformation a généré une multitude de métiers spécialisés, aux responsabilités et aux compétences spécifiques ; et une généralisation des intitulés de postes.

J’ai constaté au détour de réunions, de discussions (et d’apéros) que tous les créatifs d’aujourd’hui étaient UX designers… (Humm Humm). Une agrégation facile qui minimise la valeur des spécialisations de chacun.

Pour ce premier article, je vous propose de démystifier les métiers d’UX designer et de Product Designer : Quelles sont leurs compétences respectives ? Quels sont leurs périmètres d’action ? Peuvent-ils collaborer ?

Qu’est-ce qu’un UX designer ? un Product designer ?

L’UX Designer est “user oriented”

L’UX Designer, c’est le responsable de l’expérience utilisateur d’un site web, d’une application ou d’un logiciel. Il s’assure que chaque aspect de l’interface soit intuitif, accessible et surtout fonctionnel.

L’UX designer doit comprendre les attentes, le comportement, les besoins et les habitudes des utilisateurs. « Centré sur l’utilisateur », chacune de ses décisions s’appuie sur ses convictions et des retours utilisateurs.

Pour cela, il se sert d’indicateurs de mesure (par exemple Google Analytics) pour analyser le temps passé, le taux d’échec, etc. Il utilise aussi des outils d’analyse comportementale en ligne (par exemple Hotjar). Puis il challenge tous ces résultats avec des tests utilisateurs, des ateliers ou encore des questionnaires… Dans le but d’identifier les points de douleur, les manques produit et de trouver des solutions.

Afin de s’assurer de la faisabilité des itérations, il collabore avec le Product Manager ou le Product Designer tout au long du processus créatif. Il doit ensuite retranscrire ces informations sous forme de parcours d’interfaces. Il peut produire les design ou alors s’appuyer sur un UI designer. Il teste les nouveaux parcours ou les nouvelles interfaces avec les utilisateurs pour s’assurer qu’il apporte bien une solution à leurs problèmes.

Journée type d'un UX Designer

Le Product Designer est “business oriented”

Le Product Designer met en place la meilleure expérience produit possible en tenant compte des contraintes techniques, des enjeux business et des parcours existants. Il forme souvent un trio avec le Product Manager, en charge de la stratégie produit, et le Product Marketing Manager, responsable de la stratégie Go-To-Market.

La mission du Product Designer ne se résume donc pas qu’au design de parcours, il contribue à développer un produit aligné avec les besoins des utilisateurs et qui se vend. Le Product Designer doit être à l’écoute de ses utilisateurs et de son marché. Pour cela, il croise, lui aussi, des indicateurs de mesure comme le taux de conversion ou le taux de churn avec des outils d’analyse comportementale. Il effectue une veille des produits concurrents et du marché pour identifier des opportunités : nouvelles réglementations, nouvelles technologies, nouveaux usages.

Cette approche garantit que le produit développé propose une valeur ajoutée indéniable et offre un ROI optimal à l’entreprise.

Le Product Designer participe à chaque étape du développement du produit, de la conception à la mise en production. Il collabore avec les Product Managers et l’équipe technique pour prioriser les itérations produit et contribuer à la roadmap.

Journée type d'un Product Designer

Et si c’était le même métier ?

Le métier d’UX Designer et de Product Designer sont finalement assez proches et partagent objectifs et méthodes. Toutefois, leur périmètre peut varier selon la taille de l’entreprise, l’organisation en place ou la maturité du produit.

Start-up, TPE, PME : un seul designer

Il n’est pas rare de croiser un UX Designer dont le périmètre effectif est similaire à celui d’un Product Designer, notamment dans une organisation restreinte ou encore peu mature.

En effet, pour contribuer significativement au succès du produit, il devra composer avec l’ensemble des contraintes techniques et budgétaires et s’emparer des enjeux business.

Dans ce cas, UX ou Product; la dénomination importe peu pourvu qu’il soit polyvalent et qu’il sache s’approprier les enjeux business pour s’élever à un niveau beaucoup plus stratégique.

Des métiers spécialisés au service du produit

Dans une organisation plus structurée autour d’un produit plus mature, la mission du design s’étoffe. Plus de typologie d’utilisateurs, plus de fonctionnalités, plus de parcours à monitorer, le Product Designer devra collaborer avec un UX Designer pour se répartir les rôles.

→ L’UX se focalise sur l’utilisabilité et l’accessibilité des parcours (user journey). Le Product, lui, pense architecture globale (user stories) et alignement avec le marché.

→ L’UX applique des méthodes de recherches centrées sur l’utilisateur et permet de prioriser les itérations. Le Product, associe ces « insights » à des analyses de concurrence pour acter ces décisions.

→ Lorsque l’UX soumet des itérations produit, le Product s’assure en plus de la faisabilité technique.

→ Une fois les prototypes finalisés, l’UX et le Product réalisent des tests avec les utilisateurs pour s’assurer que cette itération répond au problème initial. Le Product intègre ensuite cette itération à la roadmap produit.

→ Côté KPI’s, chacun utilise des indicateurs spécifiques à son périmètre. L’UX utilise des indicateurs orientés utilisateurs (le temps passé sur un parcours, le taux d’échec, le taux de satisfaction..). Le Product, quant à lui, utilise des indicateurs orientés business (le taux de conversion, le taux de rétention, le taux de churn).

Plus l’organisation va grandir, plus les périmètres vont se spécialiser. Dans les équipes produits les plus staffées, il est fréquent de trouver des UX Researchers, des UX Writers, des UI designers : métiers hyper spécialisés tous issus de la fonction d’UX designer.

La mise en perspective des 2 métiers en fonction de l’organisation permet de mettre en évidence leurs spécialités. Au sein d’une organisation moins mature, le designer, qu’importe son intitulé devra être polyvalent. En revanche, dans une entreprise mature, les rôles se spécialisent. Chacun apporte une contribution spécifique qui permet de créer un produit utilisable, désirable et commercialisable.

Alors UX designer ou Product Designer ? L’intitulé du poste n’a finalement pas grande importance. Selon l’historique, les valeurs de l’entreprise, son style de management, son organisation, le choix doit se faire selon les compétences réelles et les appétences du designer.

Dans tous les cas, son objectif est le même : mettre sur le marché un produit qui répond (ou dépasse) les attentes des utilisateurs.

En tant que Product Designer, mon engagement à toujours été de créer des produits qui sont utilisés, qui fonctionnent et qui se vendent.

écrit par

Doriann Defemme

Designer, puis UX et Product Designer au sein d’éditeurs de logiciels et de startups, je jette des ponts entre processus créatif, besoins utilisateurs et enjeux business. User research, Conception, UI design, je m’appuie sur la data et l’agilité pour guider mon inspiration.

Des besoins liés à la recherche utilisateur et la discovery ou à la delivery ? Nous sommes disponible pour vous accompagner. 🚀

Discutons-en !